Cohérence linguistique et géographique : Un indicateur de fiabilité

Dans le monde numérique d’aujourd’hui, la détection et la prévention des fraudes en ligne sont devenues une priorité pour les consommateurs et les entreprises. Les indices de fiabilité sont devenus des outils indispensables pour évaluer la crédibilité d’un site internet. Un de ces indices, développé par Scamdoc, se concentre sur la cohérence linguistique et géographique. On vous explique le concept, ses applications, ses limites et son impact sur l’évaluation de la fiabilité d’un site internet.

Pourquoi une société qui édite un site internet a-t-elle des raisons d’être basée dans un pays différent de sa cible commerciale ?

Les raisons pour lesquelles une société peut choisir de se baser dans un pays différent de sa cible commerciale peuvent être multiples. D’une part, il y a des raisons légitimes : par exemple, des avantages fiscaux, des aides locales spécifiques (notamment pour les start-up), l’accès à des talents particuliers ou des infrastructures technologiques supérieures.

D’autre part, il existe des motivations moins vertueuses. Certaines entreprises cherchent à exploiter la barrière linguistique pour rendre plus difficile l’intervention d’un avocat ou l’application des lois en cas de litige. Cela peut rendre plus complexe la tâche de faire respecter les droits des consommateurs, car les recours juridiques peuvent être limités.

En quoi cela est considéré comme un indice de fiabilité par Scamdoc ?

L’équipe de Scamdoc a identifié la cohérence linguistique et géographique comme un indice clé de fiabilité, principalement en raison de l’expérience de l’entreprise avec les sites internet frauduleux ou générateurs de litiges. Il a, par exemple, été constaté que de nombreuses entreprises basées dans des pays comme le Royaume-Uni ou Hong Kong ciblent uniquement des consommateurs français. Cette divergence entre le pays de l’entreprise et la langue des consommateurs ciblés a donc été identifiée comme un indicateur potentiel de suspicion.

Les règles utilisées par Scamdoc

Scamdoc active ce critère lorsque la langue du pays de l’entreprise diffère de celle des consommateurs ciblés. Dans certains cas, Scamdoc s’appuie sur la langue détectée sur le site internet ciblé, mais l’analyse de l’extension de domaine peut également avoir un impact. Par exemple, l’extension « .fr » est souvent associée à un ciblage commercial français.

Toutefois, ce critère présente certaines limites. Par exemple, si un site internet est multilingue et que l’une des langues correspond à celle du pays du siège social de l’entreprise, le critère n’est pas activé !

L’impact du score dans Scamdoc

Ce critère « négatif » est actuellement en version bêta, ce qui signifie que des anomalies de détection peuvent se produire. Par ailleurs, il est important de noter que ce critère doit être interprété avec prudence : comme mentionné précédemment, il peut y avoir des raisons légitimes pour lesquelles une entreprise est basée dans un pays différent de sa cible commerciale.

Pour cette dernière raison, l’impact de ce critère sur le score de fiabilité est relativement faible, mais il sert néanmoins comme un indicateur supplémentaire lors de l’évaluation de la fiabilité d’un site internet.